logo de la banda des cabecous
Vous écoutez "Emmenez-moi"



Retrouvez d'autres extraits
dans notre rubrique discographie

groupe

Discographie
Liens
Mentions légales
La banda des cabécous
est une association Loi 1901
dont le siège social se situe
à Souillac - 46200

Site réalisé par Stéphanie Panouze


Revue de presse

Publié le 27/09/14 | LaDepeche.fr

Théophile Leymarie, trompettiste passionné

Souillac (46) - Interview

Théophile un trompettiste passionné.

Théophile Leymarie, résident à Souillac, 39 ans, a commencé à jouer de la trompette à l'âge de 7 ans. Depuis 32 ans, Théophile et sa trompette ne forment qu'un. Ce passionné de musique se dévoile. Nous l'avons rencontré le lundi 22 septembre.

D'où vous est venue cette passion pour cet instrument ?

De mes parents qui l'appréciaient beaucoup. Il est vrai qu'au début des années 80, la trompette était très médiatisée avec des musiciens comme Maurice André ou Jean-Claude Borrely. En 1982, ma mère m'a donc inscrit au conservatoire de Cognac en Charente où je me suis tourné tout de suite vers la trompette. Les débuts ont été plutôt chaotiques mais mes parents ont su me faire persévérer pour ma plus grande satisfaction aujourd'hui. Quand nous sommes revenus dans le Lot, j'ai intégré l'école de musique de Souillac puis celle de Brive.

Depuis 32 ans, vous n'avez jamais arrêté de jouer ?

Non, même à l'armée lors de mon service militaire. J'ai incorporé la musique militaire à Limoges où j'ai participé à différentes cérémonies dans toute la France (passations de commandement, défilés, prises d'arme) avec en point d'orgue le sommet franco-allemand à Poitiers, avec Jacques Chirac et Helmut Kolh. Il nous arrivait également de donner des concerts avec un répertoire mêlant jazz, musique de film ou classique.

Depuis votre installation à Souillac où jouez-vous ?

Avec un groupe d'amis musiciens, nous avons relancé en 2001 la banda des Cabécous. Je dirige les répétitions et m'occupe des choix musicaux et des arrangements. Il m'arrive également de jouer dans les cérémonies commémoratives ou dans les églises.

Si un jeune souhaite faire d'un instrument de musique, quels conseils lui donneriez-vous ?

De ne pas négliger l'apprentissage des bases. Le solfège est une étape incontournable pour bien débuter. Ne pas hésiter également à essayer plusieurs instruments à moins que l'on ait déjà un instrument de prédilection.

Propos recueillis par notre correspondante S. Branty

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/08/14 | LaDepeche.fr

La «Banda des Cabécous» au top de sa forme

Souillac (46) - Association

Une fête très animée.

Pour une première, ce fut une réussite.

La banda les Cabécous avait libre cours pour organiser la bodéga du samedi 16 pendant la fête de Souillac. Pour un coup d'essai, elle a fait les choses en grand même s'il reste des détails à peaufiner. Trois bandas avaient fait le déplacement et toutes ont salué la qualité de l'accueil reçu. Prêtes à revenir ? Certainement car, en 2015, en partenariat avec la municipalité, les Cabécous ont l'intention de renouveler l'expérience avec quelques bandas de plus, afin de faire partager de belles musiques festives au cours d'une bodéga géante qui pourrait bien s'implanter définitivement dans le centre de Souillac.

Cette année l'animation des rues du centre ancien, en passant par les bars et grandes surfaces de la périphérie, le camping, la résidence Agora, a été appréciée par la population et les vacanciers grâce à la qualité des bandas et fanfares présentes : les Garces embouchées de Grenoble, les Festiva de Marmande et Los Prunos d'Agen. Le samedi soir, tout ce petit monde s'est retrouvé sur la place Betz et, avec le soutien des Cabécous, la fête a battu son plein jusqu'à ce que la météo tourne à la pluie.

Les Cabécous vont désormais reprendre le chemin du Stadium de Brive pour encourager le CABCL pendant les matches du Top14, en faisant un petit détour par la place du Capitole de Toulouse, le 13 septembre, pour FestOval.

 

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 10/04/14 | LaDepeche.fr

Deux musiciens de banda prometteurs

Souillac (46) - Rencontre

De gauche à droite: Louis Vernay et Clément Rondreux, deux jeunes passionnés de musique.

Voilà bientôt dix ans qu'ils sont dans la banda des Cabécous que dirige Laurent Rondreux. Louis Vernay, 16 ans, et Clément Rondreux, 14 ans, ne cessent de progresser au travers de différents stages comme celui qu'ils viennent de suivre à Mimizan cette première semaine d'avril. Rencontre avec ces deux jeunes musiciens dont le talent est déjà grand.

Louis Vernay est trompettiste depuis près de cinq ans au conservatoire de Brive. «Je suis également à la banda des Cabécous où j'ai rejoint mes frères qui m'ont fait partager leur passion, dit-il. Depuis maintenant deux ans je participe, avec Clément, à un stage de perfectionnement musical à Mimizan avec l'harmonie du Lot dirigée par Jean-Louis Barriac. Le fait de faire partie de la banda me permet de côtoyer des musiciens dont le niveau est relevé et ceci dans une ambiance conviviale».

Clément Rondreux a toujours baigné dans la musique : «Je pratique depuis l'âge de 4 ans à l'école souillagaise avec du piano et de la trompette à la banda des Cabécous avec mon père. Je partage une vraie passion avec mes camarades pour ces airs de samba, basques ou autres latinos qui enthousiasment souvent les personnes que nous rencontrons. Le stage de Mimizan me permet de m'améliorer musicalement et de changer de registre en jouant dans un vrai orchestre sur des thèmes très diversifiés».

Deux jeunes prometteurs qui, de plus, n'hésitent pas à prodiguer leur jeune expérience et leur talent, notamment lors de l'enseignement du solfège tous les samedis matins, dans la salle de l'Abbaye, aux futurs musiciens de la banda.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 14/12/13 | LaDepeche.fr

Laurent Rondreux
réélu à la présidence de la banda

Souillac (46) - Tour de ville

La banda des Cabécous s’est réunie en assemblée générale, samedi 7 décembre. Dans son rapport moral, le président Laurent Rondreux a affirmé avec satisfaction : «C’est une bonne année avec des animations aussi diverses que bodégas, mariages, défilés de rue… agrémentée par une 2e place à l’Etoile-sur-Rhône et par l’ambiance que nous générons». Il a aussi évoqué la nouvelle salle proposée par la municipalité : «Après quelques travaux de réfection, elle est devenue un véritable lieu de vie où il fait bon se retrouver».

Les animations en 2013 se sont réparties sur l’année, avec un pic durant la saison estivale, égal à 35. Il faut ajouter à cela les déplacements à Brive pour «encourager» le club de rugby. Malgré les réparations, achats d’instruments, partitions et tenues vestimentaires, le bilan financier est positif.

Le bureau 2013-2014 est composé de Laurent Rondreux, président ; Pascal Sclafer, vice-président ; Thierry Lonzième, secrétaire ; Patrick Froidefond, trésorier.
Membres du conseil d’administration : Serge Dauriac, Stéphanie Sclafer, Georges Labarrade, Thierry Balogh, Hugues Lascombes, Louis Vernay, Corentin Catta, Clément Rondreux.

La permanence fonctionne les samedis de 9 h 45 à 11 h 30, dans la salle Daniel Balogh, au cloître de l’abbaye.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 19/09/13 | LaDepeche.fr

Les Cabécous jouent pour le CA Brive

Souillac (46) - Banda

Le groupe de la banda des Cabécous sera toute la saison au stadium de Brive pour les matches du Top 14.

La banda des Cabécous était présente ces 14 et 15 à Veauche (Loire), pour le 10e festival de Bandas. Comme à leur habitude, les musicos, peu intimidés par les 8 autres formations venues de toute la France, ont juste mis ce qu’il fallait de bonne humeur agrémentée de quelques notes festives pour créer une ambiance de feu dont ils ont le secret. Contrairement à «Etoile sur Rhône» qui avait permis aux Cabécous de revenir avec une 2e place sur 11 formations, Veauche a privilégié le plaisir de jouer et de s’amuser aux dépens d’un quelconque classement. Le contrat a été largement rempli, à la grande satisfaction du président, Laurent Rondreux.

Après une saison estivale des plus prolifiques, la banda va désormais pouvoir souffler un peu, sans pour autant se reposer sur ses lauriers car un contrat à l’année avec le CA Brive, qui vient de réintégrer le Top 14, a été signé. Tous les matches au Stadium seront donc animés par les Cabécous.

Les activités musicales reprennent tous les samedis de 9 h 30 à 11 h 30 dans la salle «Daniel Balogh» au cloître de l’abbaye. Les plus jeunes pourront intégrer la banda «junior» menée par Louis Vernay et Clément Rondreux, deux jeunes plébiscités pour leurs belles prestations lors d’un stage organisé à Mimizan avec l’orchestre instrumental du Lot.

Renseignements au 06 76 19 43 42 ou par mail : contact@banda-lescabecous.fr

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 07/06/13 | LaDepeche.fr

Les voyages réussissent aux Cabécous

Souillac (46) - Concours de Bandas

La Banda des Cabécous peut être fière de sa 2e place.

Le week-end dernier, les musiciens de la banda souillagaise des Cabécous ont bravé sept heures de car, pour aller animer la ville d’Etoile-sur-Rhône près de Valence dans la Drôme. La commune organisait son 22e Festival de musiques de carnaval à l’initiative du comité des fêtes.

Un programme musclé avait été concocté pour les douze bandas et groupes musicaux présents car, dès le samedi soir et jusque tard dans la nuit, le ton était donné avec un défilé de chars sur le thème des superhéros, dans les rues de la ville. Le lendemain matin les habitants furent tirés de leur sommeil par la «Pitchouli» et autres «Sambas». Des groupes étaient déjà sur pieds, après une nuit bien courte, pour préparer l’après-midi qui s’annonçait ultra-festive. Ils avaient en effet l’obligation d’arpenter de nouveau les rues au rythme des chars pour conclure par un passage sur le podium et finaliser le classement.

Les Cabécous ont, sans conteste, conquis le nombreux public grâce à leur bonne humeur et leur dynamisme. Au final, les Souillagais se classent 2es sur les onze formations (la banda locale étant hors-concours), venues spécialement de l’Hérault, de la Haute Vienne, de Paris, du Rhône, du Gard, de Savoie, pour la plus grande satisfaction du président souillagais Laurent Rondreux.

Un excellent résultat pour ce groupe de copains et copines qui laisse augurer un avenir prometteur tant le calendrier estival est chargé. La banda participera à la Fête de la musique le 21 juin. A cette occasion, elle profitera du cloître de l’Abbaye où se situent ses nouveaux locaux, pour faire étalage de tout son savoir, musicalement parlant.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une belle année pour la banda des Cabécous

Publié le 11/12/12 | LaDepeche.fr

Une belle année pour la banda des Cabécous

Souillac (46) - Association

La banda Les Cabécous, forte de 35 musiciens auxquels il faut associer la banda junior, récemment créée, s'est réunie en assemblée générale vendredi. Au cours de son rapport moral, le président Laurent Rondreux s'est félicité de la création de cette banda formée de jeunes tout en rappelant que des cours de musique sont donnés le samedi matin à la salle Daniel Balogh pour tous, débutants ou non. Le président a rappelé que les contrats devaient être honorés par un maximum de volontaires, quels que soient la température extérieure, l'heure et le thème : mariage, bodéga, animations de rues, corso fleuri… Elle enregistre un léger recul des sorties en 2012 pour permettre aux bénévoles de l'association de souffler un peu.

Pour 2013, la saison s'annonce déjà riche et le choix des sorties va s'avérer difficile. Un week-end d'animation festive à Grenoble en juin a déjà été entériné et les fêtes de Dax au mois d'août sont à l'étude. Le bilan financier a fait apparaître un solde positif qui sera utilisé pour la réparation voire l'achat d instruments de musique ou de nouvelles tenues. Le trésorier a rappelé qu'il restait des CD deuxième version à vendre et qu'on pouvait se les procurer dans des magasins souillagais. La soirée a été clôturée par un excellent repas… musical.

Bureau 2013 : Laurent Rondreux, président ; Pascal Sclafer, vice-président ; Thierry Lonzième, secrétaire ; Patrick Froidefond, trésorier ; Serge Dauriac, membre du bureau, chargé de la logistique.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 15/07/12 | LaDepeche.fr

À Martel, le marathon de la musique

Martel (46) - Festival de Bandas

La banda des Cabécous fera partie du festival.

24 heures de fête et de musique. Pas moins. C'est le défi que relève tous les ans Festi'Martel, les organisateurs de ce 12e Festival de bandas, qui s'est emparé de Martel hier soir.

A 18 h 30, place du Four bas, avec son estrade en pierres, au milieu de ces belles maisons également en pierres, bien remises en état, Christian Daval, coprésident de Festi'Martel, a reçu la fameuse clef de la ville des mains du sénateur maire, Jean Claude Requier, devant les sept bandas regroupées pour la circonstance. Band'Acoustic (Figeac), Bodega Banda (Loury, 45), la Châtelaine (Rochechouart, 87), Peña Sunrise (Marignanne, 13), les Cabécous (Souillac), Los Cassanoialos (Chasseneuil, 16), Lous Cailhabaris (Mazerolles, 64, Marteau d'or en 2011), se lancent le défi amical de faire vibrer les vieilles pierres martelaises jusqu'à ce soir.

Pour le lancement officiel du festival, les bénévoles qui accompagnent les bandas et un public déjà très nombreux sont aussi présents. Rien de tel qu'un apéritif avant de se lancer dans les rues de la cité médiévale.

C'est donc parti pour «La Pitchoulie», «Les Pèlerins de Navarre», «Paquito Chocolate», «les fêtes de Mauléon», etc. autant d'airs entraînants bien connus, joués tour à tour par les différentes formations.

La soirée sera encore chaude, à n'en pas douter - la météo semblait être de la partie… -, à voir l'engouement des festayres déjà présents aux terrasses des cafés, des restaurants, et des buvettes de l'association organisatrice.

Après ce tour de chauffe, les choses sérieuses débuteront vraiment pour les concurrents : l'heure du concours pour obtenir les Marteaux d'or, d'argent, et de bronze a sonné.

On garde le tempo

Dès 10 heures ce matin, petit déjeuner des musiciens ; à 11 heures : messe en musique. De 11 heures à 13heures : apéro bandas concert dans la ville, animation des bars et restaurants. On enchaîne à 15 heures avec la reprise des animations dans la ville. Et enfin, à 17h : remise des trophées et récompenses sous la halle (en photo, les trophées) après le «bœuf» des bandas réunies. La fin du festival sera sonnée vers 18 heures. Ouf !

Les résultats

Marteau de Bronze : Los Cailhabaris (Mazerolles 64)
Marteau d'argent : La Bodéga Banda (Loury 45)
Marteau d'or : Los Cassanoialos (Chasseneuil 16)

Prix Meilleurs Jeunes Musiciens (coupes Crédit agricole) Les Cabécous (Souillac 46), Los Cassanoialos (Chasseneuil 16).
Prix spécial pour l'originalité (Coupe Point P) : la Péña Sunrise (Marignane 13).
Prix spécial du jury (coupe Aréa) : La Band'Acoustique (Figeac 46).
Prix Animation (Coupe des Commerçants) : Cabécous.
Prix d'encouragement à deux jeunes de Festi'Martel (coupe Banque populaire) : Arina et Eddy.
Prix Musicalité (Coupe Martel Animation Tourisme) : La Châtelaine (Rochechouart 87).

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 14/05/12 | LaDepeche.fr

Un 2e CD pour la banda des Cabécous

La banda a enregistré son 2e CD.

Les Cabécous sont de retour mais rassurez-vous, ils ne sont jamais partis et toutes les associations qui ont bénéficié de leurs services pourront le confirmer. La musique festive et la bonne humeur sont toujours bien présentes depuis 2008 et la sortie de leur 1er CD. Ils ont animé la finale du Trophée Andros au Stade de France à Paris, participé aux Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan, remporté à nouveaux les Marteaux d'Or au festival des Bandas de Martel et sont toujours présents pour supporter le CA Brive rugby, animer toutes les petites fêtes de village pour lesquelles la bonne humeur est de rigueur.

Ils ont fêté dignement les 30 ans, inaugurant pour l'occasion la salle « Daniel Balogh», ancien président trop tôt disparu. Déjà 30 ans ! pour fêter l'évènement ils viennent d'enregistrer en ce 10 mai un 2e CD dans les studios de Tony Bram's.

Moins festif que le 1er mais beaucoup plus abouti musicalement, il permettra à chacun d'y trouver son compte et d'éliminer les baisses de tension voire les coups de « blues ».

On peut se le procurer dans les magasins de Souillac ou auprès des musiciens lors de leur permanence les samedis matin de 9 h 45 à 10 h 45, à l'Abbaye, salle Daniel Balogh.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 29/02/12 | LaDepeche.fr

Un 2e CD pour la banda des Cabécous

C'est le moment du mixage.

Il le fallait, c'est fait depuis ce samedi 25 février. Pourquoi le fallait-il ? Tout simplement parce que la précédente édition datait de 2008 et que la demande devenait pressante. La banda "Les Cabécous" vient donc de franchir le pas en enregistrant son second CD. Plus abouti musicalement que le premier, il y en aura pour tous les goûts. Du festif, avec "l'Encantada", "Bébert", "Piranhas", "Mauléon", à la variété avec "Amsterdam", "YMCA", "I will follow him" en passant par "El Gato Montès", "Si tu vas à Rio", "Brazilia"". Les quelques 19 titres devraient permettre à chacun d'y trouver son compte.

Ce CD, enregistré dans les studios de Tony Bram's à Masclat, sera mis en vente fin avril et on lui souhaite autant de succès que le précédent qui a été « deuxième meilleure vente derrière Francis Cabrel à Cultura Brive » comme se plaît à le rappeler Laurent Rondreux, le président. Ce CD n'est pas une fin en soi et les contrats, avec l'approche des beaux jours, sont nombreux. Ussel, Nîmes, Montauban, entre autres, auxquels il faut ajouter les animations intra-départementales avec le carnaval de Souillac le 10 mars ou encore le festival des bandas de Martel en juillet. La saison festive va suivre son cours pour des musiciens habitués à ces sorties musicales qui leur permettent de transmettre leur bonne humeur.

A noter qu'une permanence est assurée tous les samedis au 2e étage de l'abbaye, coté salle de musique, entre 10 h 45 et 11 h 45 et que s'y rendre peut permettre d'apprendre le solfège, voire de jouer d'un instrument…

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 30/11/11 | LaDepeche.fr

Les Cabécous haussent le tempo

Souillac (46) - Assemblée générale

La banda des Cabécous anime les rencontres du CA Brive.

La banda souillagaise « les Cabécous » s'est réunie en assemblée générale, ce samedi 26 novembre. Le président Laurent Rondreux s'est félicité de constater que la saison écoulée a été riche en animations de tout genre : bodegas, mariages, festivals… la notoriété de la banda dépassant largement les frontières du grand sud-ouest. Il s'est également réjoui de savoir que les comptes étaient sains et positifs.

Le point d'orgue de cette réunion a été la préparation de la saison 2012, avec l'enregistrement d'un nouveau CD au cours du premier trimestre. Les Cabécous travaillent en ce sens et le résultat devrait être à l'image de leur sérieux lors des nombreuses répétitions. L'autre point positif concerne les relations qu'ils entretiennent avec le CA Brive Corrèze Limousin Rugby. Elles étaient tombées en désuétude durant quelque temps mais sont relancées depuis peu.

Avant de se retrouver pour une répétition générale dans la salle de musique, la banda se produira lors du Téléthon, sur la place du Beffroi, ce samedi, entre 17 heures et 18 heures où le public est attendu nombreux. Elle sera également sur le pont lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, en tant que co-organisatrice.

Pour tout renseignement concernant son fonctionnement ou pour la réservation du réveillon, une permanence est assurée le samedi matin à la salle Daniel-Balogh (2e étage de l'abbaye) entre 9 h 45 et 10 h 45.

Le bureau Président : Laurent Rondreux. Vice-présidents : Pascal Sclafer et Thierry Balogh. Secrétaire : Thierry Lonzième. Secrétaire-adjointe : Déborah Balogh. Trésorier : Patrick Froidefond. Trésorier adjoint : François-Xavier Vernay.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 17/08/11 | LaDepeche.fr

Un 30ème anniversaire dignement fêté

Souillac (46)

Le président Laurent Rondreux et la famille Balogh dévoilent la plaque

Ce week-end des 13 et 14 août, la « Banda des Cabécous » a envahi les rues Souillagaises donnant à la cité un air de fête. Après avoir donné un aperçu de leur talent, tous et toutes, anciens et nouveaux adhérents venant souvent de très loin pour le plaisir de se retrouver : (Lille, Sète, Toulouse…) se rejoignaient au Palais des Congrès le samedi soir pour y admirer une exposition retraçant les 30 ans de la vie de la Banda mais, aussi et surtout, pour partager un moment d'intense émotion lors du dévoilage de la plaque par les membres de la famille portant le nom de Daniel Balogh, trop tôt disparu, qui fut un président très estimé, en présence des présidents d'associations, élus et plus de 150 adhérents et sympathisants. Une plaque qui sera apposée dorénavant à l'entrée de l'école de musique de la « Banda ».

Un week-end très festif, qui se terminait le dimanche par une nouvelle animation des rues et une paëlla géante, le tout animé par l'infatigable Lionel Faivre. On pourra retrouver la Banda et sa jeunesse dynamique dimanche prochain à Cranssac ainsi qu'en septembre à Montauban où elle participera aux célèbres « 400 coups », rendez-vous incontournable des « Bandas »

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 13/08/11 | LaDepeche.fr

La Banda des Cabécous fête ses 30 ans

Souillac (46)

Cet après-midi les Cabécous vont célébrer leur anniversaire

Ce samedi 13 août, à partir de 15 heures et jusqu'à 18 heures, les musiciens des «Cabécous» ont décidé de faire partager leur musique festive aux Souillagais et touristes.

Durant toute l'après midi ils vont déambuler dans les rues avec un départ du Palais des Congrès via le boulevard Louis Jean Malvy, l'avenue Jean Jaurès, puis le centre ancien de Souillac. Ils vont même essayer d'aller jusqu'à Puy d'Alon puis sur le parking du centre Leclerc avant de terminer leur boucle festive au Palais des Congrès où l'actuel président Laurent Rondreux dévoilera une plaque souvenir portant le nom d'un illustre musicien qui sera ensuite apposé dans la salle de réunion des Cabécous.

Le lendemain, dimanche 14 août, les « musicos festayres » se rendront aux logements foyers et à la MAPAD avant de se retrouver au camping des « Ondines » pour y faire état de leur talent.

Une exposition photos avec diaporamas riches en couleurs, retraçant la vie de la banda durant ces 30 ans sera visible au Palais des Congrès l'après-midi. Entrée gratuite.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 07/08/11 | LaDepeche.fr

La Banda des Cabécous va fêter ses 30 ans

Souillac (46)

En 2010, la banda avait reçu le «marteau d'or» au festival de Martel.

Dans les années 1970, sous la direction de Michel Tatinclaux, une fanfare est née. Par manque de musiciens, elle s'est essoufflée. Des irréductibles, dont Sonia Poquet, Philippe Calmejane, Pierre Lacaze, Daniel Balogh vont mettre l'accent sur des rythmes inspirés de la samba et, en 1981, un bureau s'est constitué autour de Jean-Marie François. La banda était née et allait être baptisée : les « Cabécous ».

Au début des années 1990, elle a fait face à de nombreux départs, s'est mise au ralenti mais, est restée présente grâce à l'abnégation du regretté Daniel Balogh. En 1992, Laurent Rondreux a pris le relais et c'est l'arrivée massive de jeunes issus de l'école de musique souillagaise, encadrés par des moins jeunes, qui a redonné des couleurs à la banda.

Avec aujourd'hui près de 40 musiciens dans ses rangs, la renommée de la Banda des Cabécous dépasse les frontières régionales : « Marteau d'or » à Martel en 2003, 2005, 2006 et 2010 ; une sélection au festival de Condom en 2006 ; une sélection pour animer les 4 matchs de la coupe du monde de rugby en 2007 à Toulouse ; le trophée Andros en 2008 au stade de France ; les matchs du Top 14 du CA Brive et bien d'autres récompenses qui en font son renom.

Pour fêter leurs 30 ans d'existence, les musiciens ont décidé de partager leur musique festive, le samedi 13 août, de 15 à 18 heures, dans les rues de Souillac. Le dimanche 14, les « musicos festaïres » se rendront aux logements-foyers puis au camping des Ondines, pour faire état de leur talent. Une exposition photos avec diaporama retracera la vie de la banda durant ces 30 années et sera visible au palais des congrès le dimanche après-midi.

Entrée gratuite.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 29/06/11 | LaDepeche.fr

Carlus

Trois jours de fête dès le 1er juillet


Les jeunes serveurs des Z'écouteries de Carlus, au centre Sabine et Gisèle, les coprésidentes.

Six concerts gratuits, des groupes que l'on s'arrache, la fête de Carlus, le premier week-end de juillet, est devenue un rendez-vous incontournable dans l'Albigeois.

Une équipe dynamique, deux coprésidentes, Sabine et Gisèle, un chasseur de jeunes talents, Michel, et une bande de 90 bénévoles font de cette manifestation une réussite.

Le comité des fêtes met cette année l'accent sur la sécurité avec objectif zéro incident et veut éviter les dérapages provoqués en fin de soirée par une petite minorité. Un camping gratuit est ouvert à 200 m de la grande scène avec point d'eau et toilettes.

Pour ces trois jours de fête, de nombreuses personnes sont attendues dans la commune aux portes d'Albi. Pas d'attente dans la restauration, 30 jeunes serveurs, de 9h à 22h, proposent des plats variés à déguster assis ou debout simplement à la buvette. Les Z'écouteries commencent le vendredi 1er juillet à 19h où sera servi le « rougaï » maison. A 20h30, Rock Box, cette fanfare rock déambulatoire est connue dans tout l'Hexagone grâce à l'émission « La France a un incroyable talent » de M6 où ils ont été finalistes en 2010. À 23h, Sangria Gratuite revient. Vu le tabac qu'ils ont fait l'année dernière, le groupe sollicité et désiré revient, un honneur pour Carlus. Auteurs de « La transhumance » et de « Lou Capel », ils font vibrer le public. À 1h, la première soirée se termine avec un groupe 100 % festif, L'Equipe.

Samedi 2 juillet : A 14h, concours de pétanque en doublettes ; à 19h, restauration de plein air ; à 21h, les Cabécous, banda ambulante, dont la devise est « cabécou un jour, cabécou toujours » ; à 22h, Didier Laurent, sous chapiteau, répertoire musette 100 % dansant ; à 23h, pop, 14 professionnels pour une soirée réussie. A minuit, 1 000 soupes au fromage offertes.

Dimanche 3 juillet : A 14h, concours de pétanque en triplettes ; à 19h, restauration de plein air  ; à 21h, David Corry, sous chapiteau, formation musette de Haute-Garonne qui accroche le public. À 23h, revoilà Motel, du rock essentiellement et du spectacle, ils sont fidèles à Carlus depuis plusieurs années. Motel ça s'écoute mais ça se danse aussi, belle façon de clore la fête.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 14/06/11 | LaDepeche.fr

Souillac

Les jeunes à l'honneur ce week-end


Quelque 500 jeunes de toute la France étaient au rendez-vous.

Ce 15e tournoi national des jeunes hors catégorie, qui rassemblait plus de 500 enfants venant de tout l'Hexagone, a connu un véritable succès grâce à l'excellent travail d'une équipe de plus de 50 bénévoles, rodée depuis 15 ans à l'organisation d'un tel événement.

Durant deux jours, les débutants (U8-U9), poussins (U10-U11) et benjamins (U12-U13) ont pu rivaliser d'adresse, de spontanéité et de fraîcheur pour essayer d'atteindre la finale de leur catégorie et ramener le trophée si convoité dans leur club, le tout dans une ambiance bon enfant animée par la banda locale des Cabécous et orchestrée par une trentaine d'arbitres bénévoles.

C'est Tarbes, en benjamins comme en poussins, qui a succédé à Blois et Colomiers et devra revenir l'an prochain pour remettre en jeu son trophée. Le club devrait le faire avec d'autant plus de plaisir, tant l'accueil lotois fut remarquable durant ce week-end de Pentecôte.

Parents, spectateurs, joueurs, des débutants (qui ont eu également leur journée dimanche) aux benjamins, se sont promis de revenir pour la 16e édition, qui se prépare déjà. C'est en présence des élus locaux, André Lestrade, Jean-Claude Laval, Ahmed Meskiti, des membres de la ligue Midi-Pyrénées et du district lotois (Alain Orgeur, Gilles Verdié, Roger Moulène) que le préposé au micro, Alain Cayrol, et le coordinateur de ces tournois, Christian Larrose, ont remis aux participants les nombreuses récompenses et trophées. Un week-end qui ne peut-être que bénéfique pour la promotion du football, lorsqu'il est pratiqué dans un tel esprit.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 31/05/11 | LaDepeche.fr

Souillac

Succès de la première fête des Jardins familiaux


Les Jardins familiaux de Souillac se visitaient ce week-end.

C'est une petite fête sympathique qui s'est tenue aux Jardins familiaux, samedi 28 mai. Quelque 200 personnes sont venues rendre visite aux jardiniers et assister à un concours de bêchage.

L'intervention de Jean-Pierre Pichounel, président du club Léo-Lagrange du Lot, a intéressé une trentaine de personnes. Il a été question de l'eau et des nouvelles pratiques de culture. Le paillage est très utile pour éviter l'évaporation, quant au Bos ramifié fragmenté (BRF), il peut s'appliquer sur une épaisseur de 3 cm à l'automne, après la fabrication du broyat, et l'intégrer au sol par grattage. Jean-Pierre Pichounel faisait remarquer malicieusement que le concours de bêchage n'était plus d'actualité mais appartenait aux jeux anciens !

Pour ce concours, une surface de 2 m2 était à bêcher. Les lauréats sont : 1er, Philippe Lalande, 2'22 ; 2e, Laurette Louradour, 2'48 ; 3e, Yves Marpillat, 2'52. Il a également été tenu compte de la qualité du bêchage. Tous les participants (une petite dizaine) ont reçu un lot. L'association des Jardins familiaux a pu organiser cette fête grâce à tous les bénévoles, qui ont œuvré pour la réussite de cette manifestation et aux partenaires locaux, qui ont offert des lots. Une fête qui se terminait par un vin d'honneur offert à une centaine de personnes et de nombreux élus du bassin souillagais, au son de la Banda des Cabécous.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 27/05/11 | LaDepeche.fr

Rocamadour

Tournoi de rugby à la cocarde

Après les matchs, la fête peut commencer.

Rugbyroc, pour la deuxième année, organise demain samedi, un grand tournoi de rugby à la cocarde. 14 équipes venant de toute la France, et plus particulièrement du grand sud, seront présentes à Rocamadour.

Dès 9 h 30, au stade de Belveyre, vous pourrez admirer le jeu des équipes de Marseille, Toulouse, Fronton, Saint-Gaudens, Rocamadour… et même une équipe d'Angleterre. Le célèbre club de Rocamadour Rugbyroc prend des dimensions internationales : après les Néerlandais, voici maintenant les Anglais.

Dans un esprit de fête et de grande convivialité, vous pourrez déguster le couscous géant à midi, et le soir des grillades et pommes sarladaises-cèpes, avec retransmission sur écran géant de la demi-finale du Top 14. Une animation des grands jours de rugby avec la participation musicale de la banda « Les Cabécous ».

Réservations auprès de Philippe Arteil (06 80 40 65 94) ou de Gérard Blanc (06 88 75 61 90).

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 19/05/11 | LaDepeche.fr

Souillac

La Banda des Cabécous mise sur la jeunesse

De futurs grands musiciens.

En ce samedi 14 mai, la Banda des Cabécous, bien connue dans le Souillagais et le grand Sud-Ouest, a offert un avant-goût du spectacle qu'elle donnera le samedi 13 août, pour fêter son 30e anniversaire.

Forte d'une cinquantaine d'adhérents, elle mise sur la jeunesse et leur formation. C'est pour cette raison que trois jeunes, Clément Rondreux, Alexis Cavarroc et Océane Michelet, ont profité des vacances de Pâques pour effectuer un stage d'une semaine à Mimizan, organisé par l'harmonie du Lot, sous la houlette de professeurs diplômés. Avec six heures de cours par jour de percussion, saxophone ou autre et de solfège, tous trois ont progressé au point d'être invités à l'auditorium de Saint-Céré pour y donner un concert sous la baguette de Jean-Louis Barniac, joueur de cor.

Enchantés de ces vacances musicales, les jeunes Souillagais iront, accompagnés de François Leroy au saxophone, au festival des orchestres d'harmonies de la région Midi-Pyrénées le 23 octobre prochain.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 14/05/11 | LaDepeche.fr

Souillac

La «Banda des Cabécous» fête ses 30 ans

A l'occasion de cet anniversaire elle animera officiellement les rues de Souillac le samedi 13 août prochain dans l'après midi. Afin de mettre les Souillagais en « appétit » elle fera, à l'initiative de son président Laurent Rondreux, une répétition générale en plein air aujourd'hui samedi 14 mai, à 18 heures, allées Verninac. Si le temps n'est pas de la partie la répétition se déroulera sous la halle. Les « Festayres » sont bien sûr invités à participer en nombre pour venir apprécier le talent de ce groupe qui a obtenu le «Marteau d'Or» à Martel en 2009 lors du festival des «Bandas».

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/01/11 | LaDepeche.fr

Souillac

Les Cabécous se préparent à une année intense

La banda devrait mettre l'ambiance en 2011

En 2011, la banda souillagaise "Les Cabécous" va fêter ses 30 ans. C'est en 1981, sous l'impulsion de Daniel Balogh, Philippe Calmejane, Jean-Marie François, Pierre Lacaze et Sonia Poquet que la banda prend son envol. Depuis, elle a connu des années sans, mais elle a toujours su relever la tête pour arriver dans les années 2000 avec un groupe de 30 musiciens.

Très recherchée pour son dynamisme, sa musique festive, (en atteste les récompenses reçues lors de différents festivals), la banda doit faire des choix parfois mal perçus par les organisateurs. Déception paratagée par les principaux concernés tant leur désir de bien faire est grand. C'est pour satisfaire le musicien désireux de se perfectionner que les Cabécous ont décidé d'innover en proposant depuis une semaine une permanence, tous les samedis de 9h45 à 10h45, au 2e étage de l'abbaye. En attendant de faire partager son enthousiasme communicatif à tous les "festayres" lors d'un anniversaire (dont l'oraganisation est à définir), le souhait pour 2011 reste, bien entendu, la sortie d'un 2e CD après le succès enregistré par le 1er. Que vive la fête !

Bureau

Président: Laurent Rondreux. Vice-présidents: Thierry Ballogh et Pascal Sclafer. Secrétaire: Thierry Lonzième. Trésorier: François-Xavier Vernay. Trésorier adjoin : Patrick Froidefond.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 09/12/10 | LaDepeche.fr

Souillac

Les marcheurs ont fait le succès du Téléthon

L'arrivée des marcheurs, à la nuit tombée.

Après les lâchers de ballons par les enfants de la ville et du canton et la remise de dessins des petits de l'école maternelle pour ensoleiller les journées des jeunes malades de l'hôpital de Brive, l'édition 2 010 du Téléthon s'est déroulée sous un soleil radieux mais avec une mobilisation morose.

Budgets restreints à l'approche des fêtes, trop nombreuses sollicitations ou «sinistrose» dans une période où tout se réduit à peau de chagrin, la population s'exprime en ces termes. Et pourtant, la journée de samedi était placée sous les meilleurs auspices.

Les jeunes sportifs de l'école de football de Souillac ont vivement disputé un tournoi de tennis-ballon sous la halle autour d'une vente de crêpes et, en raison du froid glacial, c'est au gymnase que les twirleuses ont démontré leur talent.

Près de 45 randonneurs solidaires

Du côté des marcheurs, le succès a été total. Les Amis des sentiers souillagais ont rejoint leurs confrères de Rocarando grâce à un autocar mis gracieusement à disposition par Quercyland. De Rocamadour, ils ont rallié Lacave et, malgré les - 9° ambiants, les 45 marcheurs ne se sont pas déroutés du GR6 pour un périple de 27,5 kilomètres dans des paysages superbes et au cœur d'une végétation miroitante de givre. Dans la douceur du foyer rural de Lacave, ils se retrouvaient à plus de 80 personnes, chaleureusement accueillis pour un buffet gourmand préparé bénévolement par les habitantes du village. Avant le départ du retour, le Twirling Bâton de Souillac leur offrait un très joli spectacle et c'est vers 18 heures qu'ils faisaient leur arrivée sous la halle souillagaise, festivement accueillis par la banda des Cabécous, pour se réchauffer autour d'un convivial apéritif.

L'association Haut Quercy Solidarité, organisatrice du Téléthon, proposera son stand de vin chaud au marché de Noël, le 12 décembre, toujours au profit de la recherche sur les maladies orphelines.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 15/11/10 | LaDepeche.fr

Souillac

Le Téléthon mobilise les associations

Le Téléthon 2010, qui se déroulera les 4 et 5 décembre prochains, se prépare et toutes les associations locales sont invitées à faire de cette 24e édition un grand mouvement de solidarité à Souillac.

Placée sous l'égide de l'Agence française contre les myopathies et organisée localement par l'association Haut-Quercy Solidarité, présidée par Patrick Charbonneau également coordonnateur, cette grande manifestation caritative comptera plusieurs moments forts.

Dans un premier temps, le lycée hôtelier propose un dîner le 1er décembre, sur réservation. Les enfants participeront avec plusieurs lâchers de ballons dans les écoles du canton et à l'Ehpad, organisé par le centre de loisirs, qui procédera à la vente d'objets réalisés au profit du Téléthon. Les petits de l'école maternelle crayonneront pour réaliser leurs plus beaux dessins à destination des enfants malades de la région.

La journée du 6 décembre sera marquée par le départ matinal des randonneurs, qui rallieront Rocamadour à Souillac par le GR6, avec une halte au foyer rural de Lacave où, comme de coutume, les habitants leur serviront un copieux buffet. Un tennis-ballon sera organisé sous la halle, suivi d'une démonstration du twirling baton. La banda des Cabécous marquera l'arrivée des marcheurs et un apéritif clôturera cette journée.

On compte déjà, parmi les associations qui se sont portées volontaires, le Twirling Baton, les Amis de l'orgue de l'abbatiale Sainte-Marie, le club de foot, les Cabécous, les Amis des sentiers souillagais et Rocarando, ainsi que le lycée hôtelier et les habitants de Lacave. Les retardataires peuvent encore se manifester lors de la prochaine réunion qui se tiendra le 22 novembre, à 20 h 30 salle Victor-Hugo.

Pour rappel, le montant des dons collectés en 2009 s'élevait à 6 262 € et le défi est de faire plus fort encore !

Pour tous renseignements, contacter Patrick Charbonneau au 06 09 13 30 55 ou Pierre Machemy au 06 14 23 78 68.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/09/10 | LaDepeche.fr

Rocamadour

Une flotte au plus près du ciel

DDM / Archives

Samedi et dimanche, Rocamadour vibre au rythme des 25e Montgolfiades. Philippe Dehoux président de l'association Racamadour Aerostat nous livre les moments phares de la manifestation.

Le thème de cette édition est « Aux temps des frères Montgolfier ». Pourquoi ce choix ?

Nous avons voulu trouver de nouvelles animations. Cette année nous faisons venir un descendant des frères Montgolfier. Il vient spécialement de leur ville natale Annonay en Ardèche. Dimanche à 14 h 30, les pilotes défileront en costumes d'époque, ils seront accompagnés par la banda des « Cabecous ». Samedi, si le temps le permet à partir de 22h30, nous ferons le gonflement d'une dizaine de Montgolfières suivi de l'embrasement et bouquet final de la cité de Rocamadour. Dimanche de 10 h à 19 h, il y aura une brocante. Je précise qu'il s'agit d'une fête gratuite.

Combien d'équipages sont attendus ?

Il y aura 29 équipages dont 3 de Rocamadour. Un équipage vient des Pays-Bas. Ils assureront le décollage exceptionnel d'une grenouille géante samedi après-midi. Nous espérons beaucoup de monde, cette manifestation attire un public de tout le grand Sud. L'an dernier à Rocamadour, il y avait 20 000 personnes.

Des baptêmes en montgolfières sont-ils au programme ?

Nous allons en priorité privilégier les partenaires et les sponsors qui nous aident. S'il reste quelques places, les personnes qui le souhaitent pourront s'inscrire. Notre association est présente toute l'année à Rocamadour. Avec nos trois montgolfières, nous pouvons proposer des baptêmes.

Quelle est la marche à suivre pour devenir pilote ?

Il faut passer une visite médicale auprès d'un médecin agrée de l'aéronautique. Ensuite il faut faire 16 heures de vol minimum, effectuer 2 fois une heure de vol seul avec l'obligation de monter à plus de 2000 mètres. Nous dépendons de l'aviation civile comme les avions, les montgolfières sont contrôlées tous les ans.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 20/07/10 | LaDepeche.fr

Martel

Les Cabécous « pas là pour se prendre la tête ! »

Allez venez, dansez, chantez, amusez-vous comme des fous, chantez avec la banda « Les Cabécous » La banda a été primée au Festival des bandas de Martel en cette mi-juillet, qui fêtait pour l'occasion son dixième anniversaire, puisqu' après 2003, 2005 et 2006, les musicos des Cabécous ont de nouveau remporté la palme, en l'occurrence les Marteaux d'Or, devant 7 autres bandas. Même s'ils ne participent, désormais, au Festival que tous les deux ans, le groupe est toujours aussi enthousiaste pour se rendre dans la cité martelaise. Forte de 35 amoureux de la fiesta, cette bande de copains peut aussi bien animer une bodéga qu'un mariage et le calendrier surchargé est là pour le prouver.

Le président Thierry Balogh décrit par ses mots l'état d'esprit de la banda : « On n'est pas là pour se prendre la tête, on est là pour s'amuser et mettre le feu ». Le répertoire s'est étoffé. Dès que la saison rugbystique aura repris ses droits, on pourra retrouver les Cabécous au Stadium de Brive.

 

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 02/06/10 | LaDepeche.fr

Rocamadour

Un beau succès pour la fête du rugby

photo la depeche du 27 janvier 2010 DR

Samedi 29 mai, tout le Sud-Ouest s'était donné rendez-vous sur le stade de Belveyre à Rocamadour. Dix équipes, soit plus de 170 joueurs, se sont affrontées dans une ambiance digne du rugby mais sans plaquage, mêlée ou jeu au pied car il s'agissait de rugby loisir, celui qui permet à tous de pouvoir se faire plaisir sans violence, mais avec une capacité physique. Le midi, tout se monde s'est retrouvé autour d'un buffet et l'après midi les rencontres ont continué. Vers 18 heures, la remise des prix a été effectuée. L'équipe féminine s'est vue décerner le prix spécial féminin ainsi que la cuillère en bois, les Flagadous pour la deuxième fois consécutive ont remporté le prix d'excellence et les Caussenards le prix spécial.

Finale du top 14

Tous les joueurs et joueuses ont été récompensés par une médaille. Vincent Moscato, ex-talonneur de Gaillac, Bègles, Bordeaux, Brive puis le Stade français, et surtout champion de France en 1991 et 1998, est venu spécialement encourager les équipes. Les filles se rappelleront du baiser de la fraternité qu'il leur a donné. La soirée s'est terminée autour d'un repas regroupant environ 310 personnes en regardant sur grand écran la finale du top 14 et animé par la banda « Les Cabécous » de Souillac.

Il y avait une ambiance pleine de chaleur et d'amitié. Nous savons d'ores et déjà que Rocamadour fera partie en 2011 des villes organisatrices de la fête du rugby.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 17/05/10 | MidiLibre.com

Concours de bandas

Retour gagnant pour les Vicabos

photo la depeche du 27 janvier 2010 DR

LES SOUVENIRS DE NESTOR, organisateurs, et leur président Didier Ziéba peuvent être satisfaits. La fête s'est déroulée sans anicroche, avec un public au moins aussi nombreux que l'année passée malgré la météo. En tout cas, si la pluie ne s'est pas invitée, le temps frisquet n'a pas altéré la belle énergie des musiciens des onze groupes qui, tour à tour, sont montés sur scène pour tenter de séduire le jury composé de Laura et Laurent Delouvier, Damien Couderc et Patrick Hautefeuille, tous des musiciens confirmés. Des groupes qui ont tout fait pour réchauffer un public qui en avait bien besoin en régalant le public de leur musique festive.
La troupe des Vicabos de Bouillac (mais aussi de Viviez et Capdenac), déjà lauréate l'an passé, a su allier talent musical, cohésion et surtout un sens communicatif de la fête qui fait la caractéristique de l'esprit bandas pour remporter le Nestor d'or (en fait, un nain de jardin) attribué au lauréat du concours.
Sur la seconde marche du podium on retrouve les lauréats de la première édition : la Diane rouergate. Dans un registre plus musical, les Ruthénois offraient un spectacle de grande qualité qui en faisait aussi un des favoris du public. Leur deuxième place et le Nestor d'argent n'est pas usurpée. Celui de bronze revenait aux Cabécous de Souillac, plus animateurs avec leur expérience des rencontres du rugby du Top 14 avec le CA Brive ou de l'équipe de France.
Les prestations de Los Patos de Cransac et des pompiers de Sainte-Geneviève-sur-Argence étaient aussi marquées d'un prix spécial du jury qui salue ainsi les progrès bien réels des formations aveyronnaises.
Avec la Banda de Combronde , la Batucada CQFD de Mende, l'Harmonie de Marcillac, la Horde d'Aurillac, les Tarabrass de Fleury d'Aude, c'est un programme étoffé qui était proposé. Un programme qui fait entrer le festival des bandas d'Espalion dans le cercle des rendez-vous maintenant reconnus, avec une organisation bien calée et responsable faisant une place de choix à la sécurité (stand de la Prévention routière à la rentrée, navettes de cars) et à l'environnement en réduisant les gobelets jetables.
Sans oublier que, dès la fête finie, les organisateurs ont su démonter, ranger, nettoyer... pour rendre dès l'aube le parking aux voitures. Ceci est aussi tout à leur honneur.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 17/05/2010 03:47 | LaDepeche.fr

Espalion

Festival frileux mais festival heureux

photo la depeche du 27 janvier 2010

Finalement la pluie, en dehors de quelques gouttes au milieu de l'après-midi, a épargné le troisième festival de bandas qui n'a pas eu à se replier à l'intérieur. En revanche, le froid de ce samedi a, en partie, coupé la chaleur habituelle de ces musiques de rues et freiné la foule. Tout au moins chez le public, encore que la jeunesse bien présente en soirée a tenu la distance tandis que, pour les musiciens des onze bandas présentes, il en aurait fallu plus pour les empêcher de s'éclater.

Ainsi, tout au long d'une journée qui n'a pris fin que tard dans la nuit, tambours et trompettes ou batteries ont pris possession de la cité espalionnaise. Dès la fin de matinée, Les Tarabrass de Fleury-d'Aude, La Horde d'Aurillac et Les Souvenirs de Nestor d'Espalion (les organisateurs du festival) avaient lancé la fête, rejoints dans l'après-midi par les musiciens de la Banda de Combronde (63), La Batucada de Mende et leurs tambours, Los Patos de Cransac, L'Harmonie de Marcillac, Les Pompiers de Sainte Geneviève, Los Vicabos de Bouillac, La Diane rouergate de Rodez et Les Cabécous de Souillac.

À partir de 18 heures et jusque vers 22 heures, l'ensemble des musiques a circulé autour des cafés et restaurants de la ville. Puis c'est la place des anciennes prisons où buffets et buvettes attendaient la foule que tout le monde s'est retrouvé pour suivre le concours opposant les onze bandas sous les applaudissements d'un public cherchant à se réchauffer. Pas de surprise au palmarès : comme l'an dernier, Les Vicabos de Bouillac l'ont emporté, précédant La Diane rouergate de Rodez et Les Cabécous de Souillac.

Bien préparé par les organisateurs espalionnais qui avaient notamment insisté sur la sécurité et la prévention, ce festival des bandas d'Espalion a été un succès.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 15/05/2010 11:25 | LaDepeche.fr

Espalion

Les bandas font leur festival ce samedi

photo la depeche du 27 janvier 2010

Grosse ambiance festive en perspective, ce samedi, dans les rues d'Espalion. L'ancienne sous-préfecture du nord Aveyron accueille, en effet, la troisième édition du festival des bandas, organisée par le groupe Les Souvenirs de Nestor.

Pas moins de onze formations sont attendues pour cette manifestation. Il s'agit des Tarabrass de Fleury-d'Aude (11), de la Banda de Combronde (63), de La Batucada de Mende (48), des célèbres Bouillacois Los Vicabos, des Cabecous de Souillac (46), de La Horde d'Aurillac (15), de Los Patos de Cransac, de l'Harmonie de Marcillac, des Pompiers de Sainte-Geneviève, de la Diane Rouergate de Rodez et, bien sûr, des Espalionnais des Souvenirs de Nestor.

Autant dire qu'il va y avoir du monde puisque, au total, tous ces orchestres participants représentent la bagatelle de 250 musiciens.

L'objectif de ce festival, dont les premières notes vont résonner dès 11 heures, est, bien évidemment, de mettre de la liesse dans la cité des bords du Lot. Pour ce faire, les organisateurs ont prévu des animations sur les terrasses des cafés et des restaurants de la ville, des défilés, une soirée bodega et, bien sûr, un concours afin de déterminer qui est la meilleure banda (lire encadré).

Bref, ce samedi, c'est jour de fête à Espalion. Avis aux amateurs

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 12/05/10 | MidiLibre.com

Concours de bandas

Onze bandas attendues samedi pour un festival détonnant

SANS VOULOIR préjuger du résultat du troisième concours de bandas de ce samedi, car les onze formations à l'affiche sont toutes de grande qualité, les Cabécous de Souillac arrivent avec une solide réputation.
Ce groupe, né d'anciens musiciens de la fanfare de la ville, peut s'enorgueillir d'avoir mis le feu à chacune de ses sorties lors des fêtes et autres bodegas de tout le Sud-Ouest.
Avec un effectif conséquent de percussionnistes, basses et trombones, trompettistes, saxophonistes et clarinettistes confirmés, cette banda, tout en privilégiant le côté festif, a su diversifier son répertoire, à la plus grande joie des « festayres ». Fêtes de Bayonne, fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan... ses prestations l'ont amenée jusqu'à la sélection pour le prestigieux festival de Condom, véritable championnat de France des bandas, en 2006. Banda attitrée du CA briviste pour le championnat du Top 14, le groupe a poursuivi son chemin jusqu'au Stadium de Toulouse lors de la coupe du monde de rugby, puis le Stade de France pour y soutenir l'équipe de France.
Si sur le terrain de la fête, les Cabécous sont remarquables, leurs qualités musicales et surtout leur cohésion interne font merveille à chacune des sorties. Les résultats dans les divers concours l'attestent. Dans ces conditions, ils ne devraient pas être bien loin du podium à Espalion ! Même si La banda de Combronde, La Batucada CQFD de Mende, la Diane rouergate de Rodez, L'Harmonie de Marcillac, La Horde d'Aurillac, Los Patos de Cransac, les pompiers de Sainte-Geneviève-sur-Argence, Les Souvenirs de Nestor d'Espalion, Les Tarabrass de Fleury d'Aude, Les Vicabos de Bouillac seront eux aussi fin prêts pour le rendez-vous.
Le programme 11 heures - 14 heures : animations bandas, musique sur les terrasses.
14 heures - 18 heures : animations bandas, spectacle de rue.
18 heures-21 heures : animations bandas, musique sur les terrasses.
À partir de 19 heures : repas à thèmes dans les restaurants et sur site des anciennes prisons.
21 heures - 23 h 30 : concours de bandas sur podium.
23 h 30 : remise des prix. Jusqu'à 2 heures : soirée bodega en musique.
Où manger ? Brasserie Le Bureau (repas à la carte), brasserie Le Commerce (couscous), brasserie du Marché (à la carte), brasserie du Palais (à la carte), café des Arts (apéro dînatoire), café L'Estanco (soirée Bodega), café de l'Hôtel de Ville (soirée Bodega), café de l'Hagard (restauration sur site), café restaurant Férié (à la carte), Café des Sports (cochon grillé), Mini-Bar (soirée Bodega), Mini-Golf (saucisse-aligot sur site et carte au Mini), PMU (terrasse), restaurant le Plô d'Olt (à la carte), restaurant « A la Casa » (à la carte), Les Souvenirs de Nestor (paella sur site).

Parking des anciennes prisons. Centre Francis-Poulencen cas de mauvais temps

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/03/2010 12:43 | LaDepeche.fr

Petits et grands ont défilé en ville

Un cortège haut en couleur samedi du Puy d'Alon jusqu'au foirail

photo la depeche du 27 janvier 2010

Carnaval est mort, parti en fumée, à la plus grande joie des enfants qui ont participé au grand défilé printanier organisé par le comité des fêtes, en partenariat avec les écoles et le centre de loisirs.

Accompagnés de nombreux parents, les enfants sont descendus du Puy d'Alon portant en triomphe Carnaval dans les rues de la ville. Escortés de la banda des Cabécous ou juchés sur une calèche joliment décorée, le joyeux cortège s'amusait fort sous des pluies de confettis. Les rues résonnaient des cris et rires de hordes de Peter Pan, d'Artagnan, Minnie, Blanche-Neige et autres fées Clochette. Le thème portait sur les dessins animés et Monsieur Carnaval s'exhibait sous les traits de Vil Coyotte.

Après une halte haute en musique festive place Saint-Martin, où Stéphane de Couleur Café offrait à tous quelques rafraîchissements, le défilé se poursuivait jusqu'au foirail où le bûcher était prêt. Et là, ni pleurs ni remords pour assister à la mise à feu de Carnaval.

La soirée s'est poursuivie au palais des congrès, autour d'un apéritif offert par le comité des fêtes et, pour ceux qui avaient encore soif de rire et de s'amuser, sur une soirée dansante avec paëlla géante. Pendant que l'hiver s'éteignait sur les restes encore fumants du pauvre Carnaval, le printemps a enfin fait son entrée.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 10/02/2010 15:19 | LaDepeche.fr

Se recentrer sur le département...

Une soirée avec les Cabécous.

photo la depeche du 27 janvier 2010

Dans le cadre de leurs festivités, les Cabécous, désireux de regrouper tous les musiciens et leur famille avant le lancement de la saison autour d'un dîner et d'une soirée dansante, souhaitent y faire participer les amateurs de banda pour partager, le temps d'une soirée, l'ambiance au sein de leur groupe. Cette soirée déguisée se déroulera le 14 février, à la Durantie à Lanzac à partir de 19h30. À l'approche de cette soirée festive, nous avons rencontré Nicole Froidefond, co-présidente de la banda.

Comment abordez cette saison ?
Depuis que nous avons réorganisé la banda avec Thierry Balogh et le bureau, les musiciens s'investissent de plus belle. Ils sont assidus et assurent des cours de trompette, de saxophone, de basse et de trombone. Ils attendent avec impatience le premier contrat de la saison, le 3 avril à Albi, devant 3000 personnes.

Quels sont les objectifs des cabécous pour cette année ?
Sur un plan musical, il nous faut élever le niveau individuel et sur le plan festif, améliorer notre cohésion interne pour mieux s'amuser en externe. Sur un plan géographique, nous allons nous recentrer cette année sur le département afin que les amateurs de notre banda puissent nous entendre à proximité de Souillac. Reste, sur la gestion des contrats, à les choisir en respectant les attentes de nos musiciens.

Avez-vous établi un calendrier de vos représentations pour cette année ?
Nous nous sommes déjà réunis pour établir notre calendrier, il n'est bien entendu pas encore bouclé. En fonction des demandes et des attentes des musiciens, nous avons sélectionné pour l'instant une quinzaine de contrats. Vous pourrez nous retrouver cet été dans le département à Mayrac, Saint-Sozy, Martel, Souillac, Flognac…

Que peut-on vous souhaiter pour 2010 ?
Que l'on vous croise nombreux sur notre chemin musical, et que vous public preniez autant de plaisir à nous écouter que nos musiciens à jouer.

Renseignements 06 76 19 43 42.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 27/01/2010 15:19 | LaDepeche.fr

C'est reparti pour les Cabécous !

La banda lance son année.

photo la depeche du 27 janvier 2010

Les Cabécous, c'est reparti pour cette année. La banda organise sa première répétition générale samedi 30 janvier 2010 à 17 h 30. Et une soirée déguisée sera organisée, le 13 février 2010 à Lanzac, salle de la Durantie.

Un nouveau bureau a été élu. Il est dirigé par une co-présidence avec Thierry Balogh et Nicole Froidefond, épaulés par Patrick Froidefond et Jean-louis Cambou à la vice-présidence, Vanessa Perez et Thierry Lonzième au secrétariat, Annie Assadourian et Sandrine Catta à la trésorerie.

Dans un premier temps, le nouveau bureau a restructuré l'organisation de la banda afin d'étendre les responsabilités sur un maximum de dirigeants et des commissions ont été mises en place et sont aujourd'hui opérationnelles.

Nouveau site web

La commission chargée de la gestion des contrats se réunit tous les quinze jours jusqu'en février pour analyser les nombreuses demandes et choisir les contrats pour l'année 2010 (renseignements au 06.76.19.43.42).Des cours de trompette et de saxophone sont assurés le lundi et le mardi, une semaine sur deux. Toute personne désirant jouer de la musique, quelque soit son niveau musical ou son âge, est acceptée à la seule condition qu'elle aime s'amuser !

La communication s'applique à reconstruire le site internet de la banda afin que toutes les informations utiles et musicales soient accessibles et un compte Facebook de la banda a été créé afin que tous les adhérents soient au courant au fil de l'eau des événements organisés.

Rens. Repas alsacien et soirée dansante (Tarif adulte : 15 €, enfant de 6 à 12 ans : 6 €, gratuit pour les plus jeunes) le tout animé, bien sûr, par les cabécous (Réservations au 06 87 07 55 25).

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 01/07/2009 15:48 | LaDepeche.fr

Les «cabécous» sur le terrain de la fête

La banda «les cabécous» a suivi le CAB cette saison.
Elle fêtera les 100 ans d'ovalie à Souillac

photo la depeche du 27 janvier 2010 DDM

La banda « les cabécous » va bien. Après une année faste au côté du CA Brive dont elle a animé tous les matchs du Top 14, elle se prépare à un été torride avec, pour point fort, l'animation des fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan, du 17 au 19 juillet 2009.

Mont-de-Marsan ne sera pas la seule étape de l'été. Sous la houlette de son nouveau président, le dynamique Thierry Balogh, elle se déplacera à Alvignac, Labastide- Murat, St-Chels, Villefranche du Périgord, Gramat, Genillé, dans l'Indre… Leur seul but est de mettre le feu lors des mariages, repas dansants ou autres bodegas.

Bien entendu, elle sera d'attaque pour pousser en mêlée lors des « 100 ans de rugby » à Souillac les 4 et 5 juillet prochain. Il y a donc du pain sur la « planche » pour cette trentaine de musiciens festifs mais cela n'est pas pour leur déplaire.

Et en avant la musique !

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/01/2009 11:52 | B.P. | LaDepeche.fr

Tambour et trompette
en guise de feuille de vigne

Les Cabécous changent de président
et posent sur un calendrier très hot !

photo la depeche du 27 janvier 2010

Presque 20 ans après son père, Thierry Balogh (Monsieur Mars…) devient président de la banda « Les Cabécous ». C'est en effet sous l'impulsion du regretté Daniel Balogh et de quelques irréductibles que la banda, d'abord baptisée « Lou Singlar », a pris son essor à la fin des années 1990.

Aujourd'hui, elle compte dans ses rangs quelque quarante festayres prêts à mettre le feu en musique, lorsqu'ils sont de sortie.

Et des sollicitations, la banda n'en manque pas puisque beaucoup de week-ends, en 2009, sont d'ores et déjà réservés. Le point d'orgue de cette année devrait être le déplacement à Mont-de-Marsan, puisque les Cabécous y animeront les Fêtes de la Madeleine. Mais s'ils s'expatrient volontiers bien au-delà des frontières du département, les Cabécous seront aussi sur la brèche début juillet lors des « 100 ans de rugby à Souillac ».

Au profit de la Ligue contre le cancer

Saviez-vous que lorsque vous suivez un match de rugby du CABrive retransmis à la télévision, vous pouvez les entendre car ce sont eux que les dirigeants du club ont choisi pour animer les gradins ?

Toujours prompts à faire la fête, ils ont aussi du cœur… Les Cabécous viennent en effet d'éditer un calendrier… réservé aux adultes, au profit de la Ligue contre le cancer. S'ils ne prétendent pas rivaliser avec les Dieux du Stade, ils ont posé sans apparat aucun et avec humour, seulement armés de leurs instruments de musique, pour illustrer les 12 mois de l'année 2009. Pour l'acheter et faire une bonne action, il vous suffit de prendre contact auprès des membres de la banda.

Composition du bureau. Président : Thierry Balogh. Vice-présidente : Nicole Froidefond. Secrétaire : Thierry Lonzième (Monsieur Janvier). Secrétaire-adjoint : Patrick Froidefond. Trésorière : Annie Assadourian. Trésorier-adjoint : Théophile Leymarie. Responsable tenue vestimentaire : Carmen Balogh. Commission des animations internes : Pascal Sclafer, Thierry Catta, Bernard Laune, Dominique Girard.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 25/02/2008 09:43 | J-C.C | LaDepeche.fr

La banda « Les Cabecous » au Stade de France

Une journée inoubliable pour le Trophée A., auto-moto sur glace.

C'est un très beau cadeau qu'à reçu la banda « Les Cabecous » avec cette proposition d'aller au Stade de France dans le but d'animer le « Trophée A. », compétition auto et moto sur glace qui se déroulait en ce 3e week-end de février. Ils ne se sont pas fait prier pour participer à ce double anniversaire puisque le stade de France fêtait ses 10 ans et le trophée A.

Ses 20 ans

Ils y mirent tout leur cœur et le parvis du stade vibre encore au souvenir de « La Pitxuli », « Guck », « Emmenez-moi » et autre « Paquito »… Le spectacle fut grandiose sur la glace et dans les paddocks car presque tous les rois ou reines de la glisse étaient présents, mais aussi de nombreuses personnalités sportives ou du spectacle : Alain Prost, Olivier Panis, Jean- Pierre Pernaut, Paul Belmondo, Bruno Saby, Elodie Gossuin, Nathalie Marquay, David Fretigne… et bien évidemment Sébastien Loeb, qui fit une superbe démonstration de son talent au volant de sa C4 WRC. Toutes ces célébrités, éminemment sympathiques ne refusant ni la photo avec les supporters, ni la conversation. L'accès aux coursives du stade permit non seulement d'admirer les bolides mais de faire des rencontres inopinées avec Laurent Fignon, Jacques Laffite, ou autre Raphaëlle Ritchi de la Star'ac, à la grande joie des Alexandre, Romain et Clément.

Cet aller-retour dans la capitale restera, sans nul doute, gravé dans les mémoires, même si le « Cabécous » auraient préféré lever l'interdit et jouer dans les tribunes de ce stade grandiose. Ce sera pour une prochaine fois… Ils vont, désormais, se consacrer à la saison estivale car ils n'ont pratiquement plus de week-end de libre, durant les mois de mai, juin, juillet et août. La banda souillagaise, après avoir participé à l'animation de la Coupe du monde de rugby à Toulouse était encore présente cette fois dans la capitale pour cette manifestation nationale…

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 09/12/2007 11:23 | LaDepeche.fr

Un CD et le plein de sorties en 2007
pour la banda

Les Cabécous ont tenu leur assemblée générale.

« Les Cabécous » viennent de clôturer l'année 2007 en se réunissant en assemblée générale. Le président Laurent Rondreux ne s'est pas trompé en qualifiant cette année d'exceptionnelle car outre les quelques 35 sorties référencées, outre l'animation des Fêtes de Bayonne au mois d'août, c'est bien l'enregistrement du premier CD dont plus de 1000 exemplaires ont déjà été vendus et, bien sûr, les déplacements au Stadium de Toulouse lors de la Coupe du Monde de rugby qui ont prévalus. A ce propos, le Comité d'Organisation de cette Coupe du Monde a souhaité que la banda vienne au Stade de France, lors de la demi-finale France-Angleterre mais une incompréhension dans les pourparlers a fait que le projet a capoté. C'est dommage car les Cabécous étaient prêts à relever le défi.

A l'approche de l'hiver, les musiciens ont repris le chemin de l'école… de musique pour répéter des nouveaux morceaux afin de proposer, en 2008, un éventail musical beaucoup plus étoffé. Cette nouvelle année s'annonce, peut-être, moins riche en évènements mais tout aussi enrichissante, ne serait ce que par les rapports humains lors des rencontres avec les organisateurs de manifestations ou les rencontres avec d'autres groupes, et c'est bien là l'essentiel.

Et pour finir l'année en beauté, vous retrouverez les Cabécous aujourd'hui lors du Téléthon et lors du marché de Noël le 16 août.

Le bureau se compose de : président : Laurent Rondreux. Vice-présidents : Thierry Balogh et Nicole Lemaitre. Secrétaire : Thierry Lonzième. Secrétaire-adjoint : Patrick Froidefond. Trésorière : Annie Assadourian. Trésorier-adjoint : Théo Leymarie.

Retour haut de page
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------