logo de la banda des cabecous

Vous écoutez "Guck"



Retrouvez d'autres extraits
dans notre rubrique discographie

groupe

Discographie
Liens
Mentions légales
La banda des cabécous
est une association Loi 1901
dont le siège social se situe
à Souillac - 46200

Site réalisé par Stéphanie Panouze

 
Naissance d'une banda…

Dans les années 70 à 80, sous la direction de Michel Tatinclaux (chef de musique), une fanfare composée de 60 musiciens et ses majorettes sillonne toute la région lotoise et participe à de nombreux concours.

A la fin des années 70, cette formation s'éparpille suite à de nombreux départs, pour des raisons professionnelles ou scolaires. Une poignée de copains (Daniel Balogh, Philippe Calmejane, Pierre Lacaze, Sonia Poquet…) décide donc de créer une activité musicale autre que la fanfare mélangeant rythmes samba, latino, basque… C'est la naissance de la banda qui durant un an s'est appelée "Lou Singlar", le sanglier, emblème de Souillac.

En 1981, c'est présidée, par intérim, par Dany "de la gare de Souillac" que la banda change de nom et s'appelle " Les Cabécous", du nom de ces succulents fromages de chèvre fabriqués dans le Lot.

Par la suite, cette structure, présidée par Jean-Marie François, se produit dans les régions avoisinantes et fait partager sa passion de la musique festive à de nombreux publics, attirant la sympathie de tous et, de ce fait, la banda se projette vers l'avant. Avant de nous quitter Jean-Marie François laisse sa place de président à Daniel Balogh. Les musiciens répètent alors avec assiduité et sous l'impulsion de leur chef de musique Michel Tatinclaux, la banda est sélectionnée pour son premier grand concours. C'est donc au festival de bandas de Condom (Gers), la référence dans ce domaine, qu'elle obtient la quatrième place au championnat de France.

Forte de ce succès, la banda "Les cabécous" prend un nouvel élan. Participant durant plusieurs années à de nombreuses manifestations, la banda sait s'adapter et se rendre accessible afin d'atteindre son objectif : s'amuser et divertir.

En 1991, la banda connait un petit flottement, elle vient de perdre un président, un ami, un joueur de grosse caisse, Daniel Balogh. En 1992, Laurent Rondreux, musicien depuis 1974 et membre de la banda depuis de nombreuses années, reprend la présidence pour donner un nouveau souffle à la banda qui petit à petit se redéveloppe. A l'arrivée du nouveau millésime et grâce au recrutement de jeunes talents de l'école de musique pour renforcer l'effectif et ce, sous l'impulsion de Théophile Leymarie, la banda retrouve ses marques et recommence à se produire dans les départements limitrophes au Lot.

Les récompenses de leur talent viennent naturellement avec les Marteaux d'or décrochés au festival de Martel en 2003, 2005, 2006, une deuxième place obtenue au challenge de l'Aveyron en 2005, une nouvelle sélection au festival de Condom en 2006.

La banda en privilégiant le côté festif, diversifie son répertoire, à la plus grande joie des festayres. Et c'est suite à une demande sans cesse croissante qu'elle décide de franchir le pas et d'enregistrer un CD. Grâce à Tony Bram's et à son équipe, le rêve devient réalité en 2007. Année qui est également marquée par l'animation des Fêtes de Bayonne au mois d'août et les déplacements au Stadium de Toulouse lors de la Coupe du Monde de rugby, entre autres.

La banda poursuit son chemin jusqu'au Stade de France en 2008, passe par Brive pour animer les matchs du Top 14 du CAB, et s'offre le luxe d'une halte à Mont-de-Marsan en 2009 pour les fêtes de la Madeleine.

Presque 20 ans après son père, Thierry Balogh devient président de la banda en 2009, présidence qu'il partage avec Nicole Froidefond. Cette coprésidence insuffle aux "Cabécous" un nouveau souffle et les amène au Festival de bandas d'Espalion en Aveyron où ils décrochent le Nestor de bronze et au festival de Martel où, à nouveau, ils sont récompensés par le Marteau d'Or et le prix d'ambiance.

En 2011, Laurent Rondreux est à nouveau nommé président de la banda et les projets se multiplient avec, pour objectif, la préparation de l'enregistrement d'un nouveau cd et donc l'apprentissage de nouveaux morceaux festifs et entraînants.

Avec la joie qui les caractérise et le renouvellement de leur répertoire, "Les Cabécous" souhaitent, avec la participation toujours plus enjouée du public, se développer et déclencher chez tous, jeunes, moins jeunes, spectateurs ou organisateurs, beaucoup de gaieté et de plaisir.